Revue Médias
Accueil du site > La Revue-Médias > n°28 > Tartufferies & Cie
Tartufferies et compagnie

Tartufferies & Cie

illustrations : Michel Cambon

CRACHATS

Stéphane Hessel et Régis Debray devaient débattre, à l’École normale supérieure, du boycott des produits en provenance des colonies israéliennes. Le Crif s’en est si vivement ému que la directrice de la prestigieuse institution a annulé le projet... La dangereuse activiste Vanessa Paradis a renoncé à un concert prévu à Tel-Aviv : elle est soupçonnée d’avoir obtempéré à des consignes d’Euro-Palestine, ceux-là mêmes qui hurlent quand Dieudonné est interdit de scène... Ce qu’il y a de bien avec la liberté d’expression, c’est qu’elle expose aux crachats de tous bords. ■

ROCK’N’ROLLEMENT CORRECT

Vingt-cinq ans après sa création, « Money for Nothing », énorme tube du groupe Dire Straits, a été mis à l’index au Canada. Du moins sa version longue, où le groupe britannique emploie par trois fois le terme faggot (« tapette »). « Même si ce mot peut avoir été acceptable à un moment donné, il a évolué de sorte qu’il est devenu inacceptable dans la majorité des circonstances », justifie le CSA canadien. Sans toutefois préciser dans quelles circonstances « tapette » reste médiatiquement acceptable. ■


 
Contacts | Mentions légales | Plan du site | | | Suivre la vie du site RSS 2.0 | [Site Oniris Productions sur Spip]